BATTLE ROYALE

Toutes les informations sur Battle Royale, le livre de Koushun Takami

Accueil
L'univers
L'auteur
Les films et mangas
Les impressions
Liens

FILM N°1 : BATTLE ROYALE de Kinji Fukasaku

Date de sortie : 21 Novembre 2001
Réalisé par Kinji Fukasaku
Avec Takeshi Kitano, Tatsuya Fujiwara, Aki Maeda Plus...
Film japonais.
Genre : Action, Epouvante-horreur
Durée : 1h 53min.
Interdit aux moins de 16 ans
 
Synopsis : pour les besoins du film, le livre oridinal a été légerement modifié sur certains points même si l'ensemble est assez proche.
Dans un avenir proche, les élèves de la classe de 3èmeB du collège Shiroiwa ont été amenés sur une île déserte par une armée mystérieuse. Un adulte surgit tout à coup devant eux : leur ancien professeur Kitano. Il leur annonce qu'ils vont participer à un jeu de massacre dont la règle consiste à s'entretuer. Seul le dernier des survivants pourra regagner son foyer.
Kitano leur présente deux nouveaux élèves très inquiétants. Des coups de feu retentissent pour convaincre les incrédules. Selon la loi de réforme de l'éducation pour le nouveau siècle, ce sacrifice permettra de former des adultes sains.
Abandonnés chacun à son sort avec de la nourriture et une arme, les adolescents disposent d'un délai de trois jours pour s'entretuer.
Bande annonce :
 
Plus de vidéos : cliquez ici
Le film en entier est disponible sur GOOGLE VIDEO en Japonais sous-titré Anglais, alors si ça vous tente : c'est pas ici >>>
Phtographies : pour avoir une vision en photographies du film...cliquez ici
Les avis de la presse :
Le Monde - Samuel Blumenfeld
En maintenant habilement l'équilibre entre ironie et réalisme, Kinji Fukasaku livre un chef-d'oeuvre d'humour noir.
Libération - Philippe Azoury
L'art maîtrisé de Fukasaku de l'horreur lui fait accoucher, dans le calme du plus doux, du plus terrifiant des films, cultivant en plein champ d'exagération un portrait du Japon si terrible et si juste que celui-ci s'y est immédiatement vu comme dans un miroir.
Aden - Philippe Piazzo
Battle Royale fait tout pour provoquer le spectateur, le pousser dans ses derniers retranchements, et y parvient.
Le Parisien - Alain Grasset et Philippe Vavasseur
(...) d'une impeccable cruauté.
Novaplanet.com - Alex Masson
La réelle partie va s'engager de l'autre côté de l'écran quand il va falloir choisir son camp entre ceux qui conçoivent les arènes en DVD de Gladiator à déguster en son Arkamys et les autres qui verront dans Battle royale un terrifiant cours de darwinisme humain pas loin du Salo de Pasolini.
Les Inrockuptibles - Olivier Père
D'avantage qu'un film de dénonciation, Battle royale est un film de connivence avec le public jeune auquel il est destiné.
Chronic'art.com - Elysabeth François
Fukasaku sait (...) parfaitement agencer les multiples combats qui structurent le film. Souvent très inventifs, mis en scène de manière dynamique et efficace comme dans n'importe quel honnête film d'action, ils ne sombrent jamais dans la morne répétition.
Le Nouvel Observateur - Olivier Bonnard
(...) un film aussi chic que toc (...) Derrière, il y a un message... fumeux.
Télérama - Frédéric Strauss
C'est évidemment original, mais le discours sur la violence l'est bien moins : la fable ne trouve pas, sur ce point quand même crucial, sa bonne mesure.

MCinéma.com - Guillaume Tion
(...) un film amusant, quoique très violent. Malheureusement, l'idée de fond, intéressante, se délite peu à peu en une enfilade de tueries-sketches pour culminer vers une fin décevante et peu claire.